Les Français n’adhèrent pas aux nouveaux moyens de paiement

Payer avec son smartphone, via Paypal ou encore en utilisant la fonction « sans contact » de sa carte bancaire… Toutes ces possibilités sont autant de modes de règlement que bon nombre de Français ne souhaitent pas utiliser. C’est du moins ce que révèle une enquête menée par le CSA et commandé par le ministère de l’Économie.

Un rejet de toute forme d’innovation en matière de règlement ?

82% des personnes sondées ont affirmé ne pas vouloir s’équiper d’une application leur permettant d’effectuer leurs achats grâce à leur smartphone. Le bilan n’est pas meilleur pour le paiement via le réseau social Twitter et la plateforme Paypal puisque 78% des individus interrogés avouent ne pas désirer s’acquitter des sommes dues de cette façon.
Les cartes bancaires dotées de la fonctionnalité « sans contact » n’ont pas plus de succès. Même si les banques la proposent de plus en plus systématiquement, 7 Français sur 10 n’y ont pas recours.

Une France réticente à la nouveauté ?

Si le démarchage téléphonique, le marketing direct et les salons ne représentent plus que 8% des contrats de vente signés, d’autres canaux –qui plus est nettement moins onéreux– sont clairement plus performants. Selon une infographie signée Neocanal, les solutions les plus efficaces sont dans l’ordre les réseaux sociaux, le SEO, l’email, le blog puis la publicité payante au clic.

Une stratégie digitale adaptée aux clients potentiels

La raison de ce désamour ? Si l’on en croit le sondage réalisé, les Français ont tout simplement peur du risque de fraude ou de piratage. Néanmoins, ces données sont loin de refléter la relation des tricolores vis-à-vis de l’innovation, bien au contraire.
Pour mieux comprendre les évolutions constantes des habitudes des consommateurs et mettre en place une stratégie numérique efficace, contactez KPI Advance, agence communication paris.