Prospection : pourquoi privilégier son ordinateur à son vieux téléphone ?

La prospection a entamé il y a quelques années une profonde mutation. Exit le téléphone et l’annuaire, le vendeur doit désormais changer d’outils et penser avant tout D-I-G-I-T-A-L !

Petit tour d’horizon de la situation actuelle

Pour commencer, il est fondamental d’avoir en tête quelques chiffres. Il faut en effet savoir que le client réalise actuellement lui-même près de 80% du parcours d’achat. Les réseaux sociaux génèrent deux fois plus de clients potentiels que la publicité, les salons ou encore le télémarketing. C’est pour ces raisons que les techniques commerciales ont elles aussi dû s’adapter.

Quel canal utiliser pour mieux approcher ses prospects ?

Si le démarchage téléphonique, le marketing direct et les salons ne représentent plus que 8% des contrats de vente signés, d’autres canaux –qui plus est nettement moins onéreux– sont clairement plus performants. Selon une infographie signée Neocanal, les solutions les plus efficaces sont dans l’ordre les réseaux sociaux, le SEO, l’email, le blog puis la publicité payante au clic.

Une stratégie digitale adaptée aux clients potentiels

KPI Advance, société de conseil en stratégie digitale, accompagne les entreprises souhaitant adapter leurs méthodes de prospection aux attentes des consommateurs à travers différentes prestations : audit referencement, Web Analytics, veille marché