Comment les investissements marketing vont-ils évoluer cette année ?

Les résultats du rapport « Marketing Budgets 2015 » viennent tout juste d’être rendus publics. Réalisée par la société Econsultancy et Oracle Marketing Cloud, cette étude a été menée auprès de 600 professionnels du marketing. Comme son nom l’indique, elle s’intéresse aux investissements des entreprises dans le marketing.

Le digital plus que jamais au cœur des préoccupations

Certains chiffres issus de l’enquête sont extrêmement significatifs. Ainsi, on apprend que seul 1% des sondés envisagent de réduire leur budget dédié au marketing digital alors que 77% indiquent vouloir l’augmenter au cours de l’année.

Toutefois, si pour les années précédentes la raison principale du manque d’investissement dans le numérique était due aux coupes budgétaires, l’absence de compétences en interne semble cette fois être le frein majeur du marketing digital.

KPI Advance, agence webmarketing à Paris

C’est dans ce contexte que KPI Advance, agence de conseil en stratégie digitale, propose d’assister ses clients au quotidien à travers un large panel de prestations : établissement d’un business plan web ou d’un media planning, audit referencement naturel, webanalytics, etc.

Jamais le mobile n’avait été aussi prisé pour le paiement en ligne

C’est historique ! Pour la toute première fois, le mobile représente plus d’un quart des paiements en ligne dans le monde. En effet, si l’on en croit le dernier Index Adyen, ce ne sont pas moins de 25,8% des règlements sur Internet qui ont été réalisés depuis un appareil mobile au cours du 4ème trimestre 2014. Ce chiffre représente une progression de 37% en un an.

Quel appareil mobile est-il le plus utilisé ?

Il semblerait bien que les smartphones continuent de creuser l’écart avec les tablettes puisque 58% des transactions réalisées via un mobile ont été générées depuis un téléphone alors que les tablettes n’ont été à l’origine que de 42% des achats. Ces chiffres ne font que s’inscrire dans la continuité des trimestres précédents.

Le mobile, un support à ne pas négliger

Parce que le mobile occupe une place croissante dans la vie des consommateurs, il est fondamental de penser une stratégie internet mobile efficace. Pour ce faire, être accompagné est essentiel. KPI Advance, agence webmarketing Paris, conseille et assiste les entreprises – notamment au travers d’un audit ergonomie – et met à leur disposition toute son expertise web.

Quel impact les nouvelles technologies ont elles dans le milieu professionnel ?

L’institut TNS Sofres a dévoilé les résultats d’une étude sur la transformation digitale en entreprise. L’enquête, qui a été effectuée auprès de salariés RH et d’opérationnels met notamment en avant la perception des salariés vis-vis du numérique.

Selon les résultats, 63% des salariés considèrent que le digital va avoir un impact très fort alors qu’ils sont 48% à penser que le digital a déjà eu un impact considérable sur leur travail. Il devient donc de plus en plus indispensable pour les entreprises de mettre en œuvre une véritable stratégie numérique.

Adapter ses outils et ses effectifs pour tirer profit des transformations liées au numérique

Les salariés considèrent à 70% que la transformation digitale représente un atout pour leur carrière professionnelle. Cependant, seuls 27% d’entre eux déclarent être tout à fait à l’aise avec le digital. Afin d’accompagner ce processus de transformation, 62% des RH affirment proposer des formations aux salariés. Accéder plus facilement aux formations, c’est justement tout le sens du nouveau Compte Personnel de Formation (CPF), qui vient d’entrer en vigueur au 1er janvier 2015.

Les offres de formation sont particulièrement recommandées pour les services RH, Production/Opérations et de la Direction Générale car ces fonctions semblent, selon les conclusions de l’étude, s’adapter moins facilement aux transformations digitales.

La transformation numérique, une source d’opportunités pour les entreprises

87% des personnes interrogées estiment que la transformation numérique constitue une source d’opportunités pour leur entreprise. Pour vous accompagner dans l’implémentation d’une stratégie digitale en interne, KPI Advance met à votre disposition son expertise numérique afin que vous et vos collaborateurs preniez à temps le virage du digital.

Optimiser ses campagnes emailing pour réussir sa stratégie marketing

Lorsque l’on évoque la stratégie webmarketing d’une entreprise, on pense naturellement à l’élément-clé de l’emailing. Permettant d’atteindre de façon directe votre cible, cet outil fait aujourd’hui partie intégrante du média planning. L’optimisation des campagnes emailing apparaît donc comme essentielle pour la réussite d’une stratégie marketing.

L’emailing : un avenir prometteur

Mailjet a mené une étude auprès de plus de 300 entreprises en France, en Allemagne et aux États-Unis. Si 75 % d’entre elles considèrent l’e-mailing comme un élément essentiel de leurs actions webmarketing, il n’en demeure pas moins que la plupart avouent ne pas optimiser leurs campagnes comme il se doit.

Supprimer les adresses inactives ou erronées post-campagnes, segmenter les bases de contacts ou encore adapter les emailings selon les comportements des cibles sont autant d’actions qui permettent de déployer une stratégie numérique optimale. Basée à Paris, l’agence KPI Advance met toute son expertise digitale au service de ses clients afin de les accompagner dans l’élaboration d’une stratégie digitale ambitieuse.

L’omniprésence des plateformes social media

Chacun le sait, les réseaux sociaux ont plus que jamais le vent en poupe. En effet, qui n’a jamais entendu parler de Facebook, YouTube, Instagram, Google + ou encore Twitter ? Intergénérationnels, ils s’intègrent désormais dans toutes les stratégies de communication, quel que soit le secteur d’activité de l’entreprise et quelle que soit sa taille.

Les annonceurs n’ont pas fini d’investir dans les réseaux sociaux

Selon Invesp, spécialiste de l’optimisation des conversions, les investissements vont bondir de 5,1 milliards à 15 milliards d’ici à 2018, ce qui représente une croissance de 194%.

Les marques qui n’ont pas encore totalement incorporé le social media à leurs méthodes de communication vont donc devoir entrer rapidement dans l’ère des réseaux sociaux.

Dans un contexte où l’e-réputation est devenue un véritable enjeu pour chacun, KPI Advance, agence SMO Paris, met à disposition de ses clients toute son expertise numérique afin de leur permettre de mettre en place une stratégie social media au service de leur notoriété.

La tablette, un support apprécié pour l’achat en ligne pendant les soldes

Début des soldes oblige, il est temps de faire un point sur les habitudes de consommation des « shoppers » en ligne en cette époque si importante pour tous les e-commerçants. En effet, chaque marque sait ô combien il est capital d’établir un media planning spécifique avant d’aborder cette période cruciale. D’année en année, les habitudes des consommateurs en ligne évoluent, ce qui oblige bien évidemment les acteurs du e-commerce à s’adapter constamment.

La tablette, un support de plus en plus prisé par les « e-shoppers »

Si, selon une étude du CSA pour la Fevad, 61% des e-acheteurs projettent de réaliser leurs emplettes sur le web durant les soldes d’hiver, l’ordinateur reste une année de plus l’outil privilégié par les Français en quête de LA bonne affaire. Toutefois, cette année, un tiers des sondés (34% soit 8 points de plus que l’an passé) ont déclaré envisager de préparer ou d’effectuer leurs achats en ligne. 30% des personnes interrogées ont affirmé prévoir faire les soldes depuis leur smartphone.

Tous ces changements impliquent un ajustement de la stratégie digitale des groupes. KPI Advance, agence communication à Paris, propose notamment à ses clients de les accompagner dans l’élaboration d’une stratégie internet mobile performante.

Focus sur les campagnes marketing de fin d’année

À quelques jours des fêtes de fin d’année, Experian Marketing Services a décidé d’interroger 379 experts communication à travers le monde afin de se donner un aperçu plus concret de leurs usages en matière de campagnes marketing en cette période si particulière. Afin de mieux comprendre leur stratégie webmarketing, cette enquête a ciblé 4 points majeurs :

    • La préparation de ces campagnes
    • Les canaux marketing employés afin de les router
    • Les défis rencontrés lors de leur réalisation (budget, organisation, etc.)
    • Les techniques auxquelles ils ont recours pour leurs emails marketing (responsive design, contenu dynamique, etc.) et pour leurs sites web (personnalisation, liens vers les réseaux sociaux, etc.)

Les principaux chiffres à retenir

Si l’on en croit la majorité des répondants, la préparation des campagnes marketing destinées à la période des fêtes de fin d’année commence après le mois de juillet.

En effet, aux États-Unis, 27% d’entre elles débutent en août alors qu’à l’échelle mondiale, 22% démarrent en septembre.

En outre, 74% des marketeurs interrogés ont admis allouer jusqu’à 20% de leur budget marketing annuel à ces campagnes.

Pour finir, concernant le lancement, la période choisie par le plus grand nombre se situe entre le 1er et le 15 novembre.

Forte croissance de l’utilisation des appareils mobiles

Comme chacun le sait, l’utilisation des appareils mobiles connait actuellement une très nette croissance. En effet, comme l’indique l’Adobe Digital Index, étude s’intéressant aux modes de consommation des Américains, de plus en plus d’utilisateurs se servent de leur smartphone ou encore de leur tablette pour acheter des produits (c’est ce que l’on appelle le m-commerce). Même si les achats en ligne sont majoritairement réalisés via les ordinateurs, le mobile constitue le deuxième support préféré des Américains pour leur shopping.

Le commerce mobile, pas encore considéré comme un enjeu prioritaire

Il est d’ores et déjà certain que le secteur du commerce sur mobile continuera de progresser. On parle même d’une pénétration mondiale de 69,3% des appareils mobiles à l’horizon 2017 (contre 51,1% en 2013). Toutefois, nombre de structure n’envisagent toujours pas le m-commerce comme un enjeu de leur stratégie numérique.

Si l’on en croit l’étude « State of Mobile Commerce in 2014 » menée par Forrester, l’expérience d’achat sur mobile est encore bien loin d’être optimale puisque le taux de conversion n’est que de 0,6% contre 2,2% pour les ordinateurs en 2013 pour les vendeurs américains. Beaucoup de sondés ont en outre répondu que l’écran du smartphone était trop petit et que le recours à l’ordinateur était bien plus confortable. C’est pourquoi il semble primordial de se faire accompagner afin de penser une stratégie internet mobile efficace.