Un virage e-commerce pour les réseaux sociaux ?

Après avoir conquis des millions d’utilisateurs dans le monde, les réseaux sociaux souhaitent tirer profit de cette popularité en prenant le virage du commerce électronique. Ainsi, Twitter et Facebook ont annoncé récemment le lancement de nouvelles fonctionnalités permettant d’acheter des produits directement depuis leur plateforme.

Achetez maintenant avec Twitter et Facebook

La fonctionnalité «click-to-purchase » de Facebook permet d’effectuer des transactions en ligne d’un simple clic. Cette option, pour l’instant en test, est limitée aux commerces américains de petite et moyenne taille. Concrètement, il s’agit d’un bouton utilisé sur les publicités ou dans les publications qui offre la possibilité d’acheter tout en restant sur Facebook.

Par ailleurs, l’option « Achetez maintenant » sur Twitter, ne fait que confirmer les ambitions du réseau social américain. En effet, Twitter avait déjà noué des partenariats avec plusieurs entreprises, comme American Express ou Starbucks, afin de permettre à ses utilisateurs d’acheter en ligne tout en tweetant.

En prenant le virage du e-commerce, Twitter et Facebook espèrent renforcer leurs relations avec les annonceurs et consolider leur audience. Les e-commerçants, quant à eux, peuvent déployer une stratégie digitale sur ces réseaux sociaux et profiter du nombre croissant d’abonnés, tous acheteurs potentiels.

Tourisme : SNUT ou comment évaluer sa stratégie numérique

Analyser et piloter ses actions numériques, surveiller la e-réputation de son territoire, parfaire sa stratégie social media : autant d’enjeux partagés par les managers d’office de tourisme ou de territoires touristiques. L’outil SNUT leur permet aujourd’hui de réaliser leur autodiagnostic afin d’améliorer leur stratégie numérique.

130 critères pour analyser sa stratégie digitale

Cet outil gratuit et initié par la Région Aquitaine et la Mission des Offices de Tourisme et Pays Touristiques d’Aquitaine (MOPA) est le fruit d’un projet développé pendant 2 ans. Son objectif ? Proposer aux offices de tourisme une grille d’auto-évaluation de leurs actions numériques afin de parfaire le management de projet digital. 7 thèmes d’évaluation sont proposés : le site Web, les réseaux sociaux, la mobilité, la commercialisation, l’accompagnement des prestataires, l’internet de séjour, l’animation numérique de territoire et la e-réputation.

Après avoir rempli les 130 critères d’analyse, le manager d’office de tourisme accède aux résultats de son évaluation. Le petit plus ? Chaque office de tourisme peut comparer son évaluation à des structures similaires avec l’utilisation de filtres. Il est également possible de générer un rapport au format PDF qui recense toute l’étude de la stratégie numérique du territoire en question. Envie de commencer un auto-diagnostic ? Rendez-vous directement sur le site de l’outil SNUT.

Le SRI, l’UDECAM et PwC publient la 12ème édition de l’Observatoire de l’e-pub

Le SRI (Syndicat des Régies Internet), l’UDECAM (Union des Entreprises de Conseil et d’Achat Medias) et PwC viennent de présenter les résultats de l’Observatoire de l’e-pub. Il s’agit cette année de la 12ème édition de l’étude, qui donne un aperçu sur le marché de la publicité digitale en France.

L’observatoire analyse ainsi l’évolution du chiffre d’affaires du marché publicitaire net par leviers, par formats, par modes d’achat et par devices.

Quelles nouveautés sur l’e-publicité en 2014 ?

Le marché de la pub en ligne a poursuivi sa progression au cours du 1er semestre 2014 pour atteindre 1,440 milliard d’euros de chiffre d’affaires net, soit une augmentation de 3% par rapport au 1er semestre 2013. Le digital est l’unique segment du marché publicitaire en croissance. Il représente désormais 24% du total des dépenses medias (contre 22% en 2013).

À noter que le search et le display affichent des hausses sensibles (respectivement +5 et +4%), contrairement à l’affiliation (-9%) et l’emailing (-5%). C’est surtout le mobile qui constitue le meilleur levier de croissance : grâce particulièrement au display mobile (+60%), il compte pour 10 % des investissements publicitaires digitaux.

Pour retrouver l’ensemble des chiffres de l’Observatoire, n’hésitez pas à vous rendre directement sur le site du SRI.

Enquête : les tendances de l’externalisation en France

L’association EOA France a été créée en 2005 afin d’apporter des réponses stratégiques aux décideurs, de partager les bonnes pratiques au service de l’efficacité du sourcing avec les opérationnels, et d’être le référent de la connaissance et des expériences de qualité, sur tous les sujets essentiels d’amélioration de la performance par les stratégies de sourcing, dont l’outsourcing (externalisation).

Lire la suite